my . artist run website

Fovea, le projet

Fovea, Sarah Seené

 

Projet multi-disciplinaire qui réunit une série de photographies argentiques accompagnées de descriptions en braille et de plusieurs documentaires sonores mettant en lumière les adolescents et les jeunes adultes malvoyants et aveugles au Québec.

 

Portrait d'Alex, 18 ans - Sarah Seené - 35mm, Montréal, 2017

 

Les photographies argentiques

 

La fovea définit ''la zone, située dans le prolongement de l'axe visuel de l’œil où la vision des détails est la plus précise. '' (Larousse, 2018)

 

Fovea est un projet multi-disciplinaire qui regroupe d'abord une série de photographies 35mm. Une trentaine de portraits argentiques en Noir et Blanc, développés à la main, met en lumière plusieurs adolescents et jeunes adultes québécois malvoyants et aveugles.

Né de différentes rencontres humaines et intimes, ce projet illustre le rapport poétique singulier que les jeunes atteints de déficience visuelle entretiennent avec le monde qui les entoure.

Les contrastes du Noir et Blanc et le grain de la pellicule confèrent aux images une douceur et une intense profondeur que l'on peut lire sur les visages de ces jeunes. Les textures, tantôt très nettes, tantôt nébuleuses, enveloppent les silhouettes, créent un ensemble d'images intimes et sensibles.

Ces photographies ont pour dessein de valoriser des jeunes souvent isolés et stigmatisés, pourtant emplis de projets et d'ambitions personnelles. Mon but réside dans la volonté de dépasser les idées reçues sur le handicap visuel en offrant une oeuvre poétique singulière et une expérience sensorielle unique.

 

Les descriptions poétiques en braille et en gros caractères

 

Fovea questionne l’existence de la photographie lorsqu’elle ne peut pas être vue par les personnes elles-mêmes photographiées. Puisque la plupart des handicapés visuels ne peuvent pas voir les images au sens propre, au même titre que le public voyant, je veux qu’ils puissent se l'approprier par un autre moyen. Il est primordial que Fovea soit accessible à tous, au public lambda comme aux malvoyants et aux personnes atteintes de cécité, qui n’ont que très rarement accès à des œuvres d’art, et dans ce cas-ci, à celles qui les mettent eux-mêmes en images.

En effet, des descriptions en braille et en gros caractères racontent chaque photographie sous forme d'essais poétiques (uniquement destiné aux malvoyants et non-voyants). Ce qui leur permettra de s’approprier chaque photographie.

 

Les documentaires sonores

 

Une troisième dimension complète le projet Fovea. Pour que l'on l'on puisse aller à la rencontre des jeunes malvoyants et non-voyants, il me semblait essentiel d'aller au delà de l'image, par la voix qui est un vecteur de rencontre d'autrui, sensible, intime et puissant. La voix de chaque jeune a été enregistrée à l'issue de chaque séance de prises de vues dans le lieu qu'il a lui-même choisi, qui reflète son univers et sa personnalité.

Chaque enregistrement donne lieu à un court documentaire sonore qui constitue la troisième partie du projet. Les jeunes évoquent leur parcours de vie quant à leur pathologie, leur rapport au monde et leur projection dans l'avenir.

Le musicien Hazy Montagne Mystique a réalisé l'ambiance sonore de ces courts documentaires sonores qui correspondent à la poésie et à la mélancolie des portraits argentiques.

 

Portrait d'Alex, 18 ans - Sarah Seené - 35mm, Montréal, 2017